Diffusion



À l'heure du développement des technologies numériques, les enjeux de diffusion dépassent aujourd'hui ceux des acteurs traditionnels de la filière du court métrage et placent le secteur face À de nouvelles opportunités de diffusion. En tant qu'acteur de la diffusion des films, le festival Côté court souhaite s'engager dans l'expérimentation de ce que peuvent représenter aujourd'hui les nouvelles technologies numériques, notamment en termes de diffusion.

CREATION D'UNE PLATE-FORME DE DIFFUSION EN LIGNE
Avec le développement de cette plateforme, l'association Côté court souhaite s'engager concrètement dans la diffusion numérique, dans laquelle elle entend devenir un acteur à part entière. Il s'agit d'ouvrir de nouvelles possibilités de diffusion à des artistes qui rencontrent souvent des difficultés à faire circuler leurs films, dont la durée de vie n'excède souvent pas un an et de leur permettre de rencontrer de nouveaux publics. Dans un premier temps, l'association Côté court ouvre un espace de visionnage en ligne pour ses adhérents, leur permettant d'accéder à une séance numérique en ligne par mois tout au long de l’année.

Notre désir est de développer un véritable espace éditorial qui mobilise pleinement les possibilités ouvertes par ces nouvelles modalités de diffusion. A terme, nous souhaitons que tous les réalisateurs sélectionnés en compétition et panorama, mais aussi les artistes invités puissent proposer de mettre en ligne leurs films, afin de leur assurer une meilleure visibilité, auprès du public, mais aussi auprès des professionnels, et notamment des programmateurs. Chaque fiche film ou artiste sera nourrie et enrichie d'informations bibliographiques, iconographiques ou critiques, afin que les ressources numériques autour du travail d'un artiste soient les plus complètes possibles.

DIFFUSION À L'ANNÉE

• LA REPRISE DES FILMS PRIMES
A la rentrée, une séance de rattrapage permet aux spectateurs de découvrir plusieurs films primés lors de l’édition passée. L’occasion de voir ou de revoir des films, et de savourer encore un peu l’édition écoulée, juste après la rentrée.

• LE FESTIVAL EN AVANT-PREMIÈRE
Afin de faire vivre le festival en dehors des deux semaines qui lui sont consacrées en juin, Côté court organise des séances en amont, au Ciné 104, en partenariat avec À l'Asso de l'Écran 104. Ces séances seront l'occasion pour les pantinois de (re)découvrir le festival dans un contexte nouveau, de se l'approprier afin d'avoir envie d'en profiter pleinement en juin.

• LES SALLES ET LIEUX ASSOCIÉS DU FESTIVAL
Implanté à Pantin, le festival se déploie sur la ville mais aussi dans une dizaine de salles et lieux associés en Seine-Saint-Denis. Depuis de nombreuses années, le festival travaille ainsi en étroite collaboration avec les salles de cinéma ou lieux de diffusion du Département.

Le Cin’Hoche, Bagnolet
Cinéma Louis Daquin, Le Blanc-Mesnil
L’Etoile, La Courneuve
Le Louxor, Paris
Le Magic Cinéma, Bobigny
Le Méliès, Montreuil
Le Théâtre du Garde-chasse, Les Lilas
Médicis, Clichy-Montfermeil
Centre André Malraux, Le Bourget
Le Max Linder, Paris

Ces salles peuvent aussi accueillir des programmes Côté court tout au long de l’année.

• LA FÊTE DU COURT MÉTRAGE
Le festival Côté court organise la Fête du court métrage à Pantin, au Ciné 104 : projections de séances jeune public, reprises du palmarès et organisation d'un atelier de réalisation avec l'Auto-studio.

• LES CARTES BLANCHES À CÔTÉ COURT
Plusieurs structures offrent régulièrement des cartes blanches au Festival Côté court : la revue Bref avec une soirée au MK2 Quai de Seine en mai, Les Rencontres Cinématographiques de Cerbère-Port Bou en novembre, en avant-séance de sa soirée « Cannes au Blanc-Mesnil » au cinéma Louis Daquin.

• ECRANS LIBRES
Une fois par mois tout au long de l'année, le Ciné 104 programme des séances dédiées à la création contemporaines. Autour du documentaire de création, de film-essais , de vidéos d’artistes, d’œuvres audiovisuelles, d’expérimentations cinématographiques, de films militants ou amateurs, les écrans libres sont des rendez-vous pour mettre au cœur de la salle les expériences de cinéma qui feront naître les formes de demain.

• LE PARTENARIAT CÔTÉ COURT / CINÉMAS 93
Conscients de pouvoir unir leurs forces pour œuvrer à la diffusion du court métrage sur le Département de la Seine-Saint-Denis, Côté court et Cinémas 93 mettent en place des programmes communs qui circulent dans les salles du Département tout au long de l'année.

• LES SÉANCES À DESTINATION DES PUBLICS EMPÊCHÉS
L'association Côté court organise, de mars à mai 2017, des séances de projections de films courts, de présentation du festival et de rencontres avec des réalisateurs à l'attention du public résidant dans des structures d'accueil sur Pantin ou à proximité, comme la maison d’arrêt de Villepinte.

• LES CARTES BLANCHES
Les artistes en résidences à Côté court bénéficient durant l’année de plusieurs cartes blanches. L’occasion de présenter leurs travaux, des films extraits de leurs filmographies, et bien d’autres choses. Ces programmations sont également l’occasion pour les spectateurs de découvrir le travail d’un réalisateur sur une année, les avancées, le cheminement, jusqu’à l’objet fini.

Et aussi...

> PRODUCTION
> LE FESTIVAL
> NOS VIDÉOS
> NOS PARTENAIRES


INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Newsletter Côté court



NOS DERNIERS TWEETS



Keep in touch

Tel : 01 48 10 30 51
contact@cotecourt.org
Notre équipe

Côté court - Association loi 1901
n° de TVA intracommunautaire : FR 42 400 080 099
Ciné 104
104, avenue Jean Lolive
93500 Pantin